Accès à l’information : Comment utiliser efficacement l’intelligence artificielle

L’antenne de l’Organisation des Nations-Unies unies pour l’éducation, la science et la culture, a organisé une table ronde sur le thème « l’accès à l’information et à l’intelligence artificielle en période de transition ». L’université la Francophonie a servi de cadre à cette conférence débat, ce mardi 10 janvier 2023.

Ahmid Khayar Oumar Defallah, coordonnateur du Tout numérique au Tchad a fait un exposé sur Le numérique. Le numérique, souligne t-il, est une exigence internationale. ll consomme peu d’énergie, donne un seul canal qui peut faire passer plusieurs chaînes de radio et de télévision. Cet outil permet le maillage de tout le territoire et la mutualisation des ressources. Le tout numérique facilitera la création du bouquet Tchad. Ce qui  va aider à enrichir l’espace médiatique et une mutualisation des ressources, de faire de l’économie numérique par la vente des fréquences et autres.

A son tour, le sociologue et communicateur Madji Madji Odjitan explique que l’intelligence artificielle c’est le fait que les machines travaillent en lieu et place des hommes. L’intelligence artificielle est très avantageuse, mais elle connait plusieurs limites comme le faible accès à l’internet et le déficit d’énergie électrique. Comme risques, les panelistes citent le manque d’informations détaillées en ligne d’où le risque le risque de désinformation non pas sans conséquences et la perte d’emploi dans les rangs des journalistes notamment.

Les questions posées par les étudiants sont axées sur les limites opérationnelles de cette intelligence, ses risques et ses apports à la réussite de la transition. D’abord, les panelistes soutiennent que les informations en ligne sont à prendre avec des pincettes. C’est pourquoi, il ne faut pas les relayer de peur qu’elles aient un effet boule de neige. Ainsi pour éviter ces erreurs qui peuvent mettre à mal la paix et la cohésion sociale, il faut recouper les informations aux bonnes sources avant diffusion. Le tout numérique crée des métiers. Ainsi certains métiers seront éliminés. Utilisée à bon escient, l’intelligence artificielle contribuera à bâtir une bonne transition. Les indices de crédibilité de l’information sur internet sont entre autres la qualité de la langue, la notoriété de la source de l’information.

Florent Baïpou

 

 

 

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

Médias : l’UJT à la veille de son congrès

Installation ce jeudi 19 janvier 2023 à la Maison des médias du Tchad (MMT) des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *