Allaitement maternel: une assurance santé pour le bébé

Le Ministère de la Santé publique et de la Prévention en partenariat avec l’UNICEF a organisé une conférence débat en prélude à la Semaine Mondiale de l’allaitement maternel, édition 2022 placée sous le thème, « allaitons exclusivement nos enfants jusqu’à six mois sans donner une goutte d’eau, pour leur donner un bon départ dans leur vie ». C’est ce samedi 10 décembre 2022 dans l’amphi de la faculté des sciences de la santé humaine.


« Plus fort avec le lait maternel uniquement » « éduquer, promouvoir, soutenir » sont les slogans utiliser pour cette édition. L’allaitement exclusif est un mode qui consiste à nourrir le bébé de zéro à six mois uniquement avec le lait maternel sans ajouter de l’eau ni aucun autre liquide, sauf sous prescription médicale. Il est le mieux adopté, car il présente des avantages pour la santé du bébé et de la mère.

Selon le Pr Abdelsalam Tidjiani, nutritionniste/microbiologiste, le lait maternel est un aliment idéal et le seul qui peut étancher la soif du bébé même pendant la période de forte chaleur. Car, il contient plus de 85 % d’eau et permet de couvrir tous les besoins nutritifs de l’enfant jusqu’à six mois. L’initiative de l’allaitement se fait juste après l’accouchement. Ce qui permet au nouveau-né de bénéficier du premier lait jaunâtre appelé colostrum au renforcement du système immunitaire. Un enfant bien allaité exclusivement au lait maternel est un enfant protégé à vie.

Pour Dr Djidita Hagré Youssouf, pédiatre, le thème choisi pour cette édition est très nécessaire pour le bébé. D’abord, cela s’inscrit sur le taux très faible de l’allaitement maternel au Tchad qui est environ 8 à 11 % selon les études. Et très cher pour l’importance de cette pratique au vu de ces bienfaits pour l’enfant non seulement pour son nutrition à l’immédiat mais aussi dans son futur. Les études ont montré que les 100 premiers jours, il faut une bonne nutrition pour réduire les impacts des maladies qui pourrons se développer dans le futur.

Noukoumon Salomon, Ouangso Alain, stagiaires

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

Nutrition : le RJTN organise des journées portes ouvertes sur les bonnes pratiques

Le président du Réseau des Journalistes Tchadiens pour la Nutrition (RJTN) Luc Azina Dandjaye, en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *