CTA : Les membres sont installés

Un Comité technique d’appui (CTA) au haut comité de pilotage chargé du suivi et de la mise en œuvre des résolutions du dialogue national inclusif et souverain est mis sur pied en novembre dernier. Ses membres sont installés le samedi 10 décembre 2022 au cours d’une cérémonie présidée par le Premier ministre de transition Saleh Kebzabo.

Le Comité technique d’appui (CTA) compte une cinquantaine de membres. Une diversité de profils issue des forces vives du landerneau socio-politique du pays. Le ministre secrétaire général du Gouvernement Aliki Choua Mahamat préside aux destinées de cette structure. Principale mission, le CTA se charge de faciliter la mise en œuvre du cahier des charges de la transition. Il s’assure de l’exécution des orientations issues du Haut comité de pilotage. Il coordonne aussi les travaux techniques et donne des avis techniques au Haut comité de pilotage pour toutes les questions liées à une meilleure conduite du processus de la deuxième phase de transition. Enfin, il vulgarise les résolutions et recommandations du Dialogue national. Lesquelles résolutions traduisent l’attachement du peuple aux valeurs républicaines.

Le Premier ministre de transition Saleh Kebzabo se dit très engagé par cette phase de transition. Aussi voudrait-il que le CTA le soit autant. « Car, dit-il, le pays a les yeux rivés sur nous ». « Mon gouvernement est ouvert et flexible à toutes les initiatives pouvant permettre d’atteindre nos objectifs communs. Nous ne ménagerons aucun effort pour mettre à votre disposition les moyens nécessaires à l’accomplissement de votre mission », souligne-t-il.

La mise en œuvre de recommandation et résolutions du DNIS constitue pour lui un devoir. « Notre devoir commun est de répondre à l’espoir des Tchadiens. Notre plus grand chantier commun demeure donc celui de la refondation de la nation tchadienne. Nous devons travailler sans relâche au retour de la confiance entre toutes les filles et tous les fils du Tchad» conseille le Premier ministre de transition. Le Comité technique d’appui (CTA) apparait comme un pilier aux côtés du Haut comité de pilotage chargé d’identifier les leviers favorisant le suivi optimal de la mise en œuvre efficiente et efficace des résolutions. Pour y arriver, Saleh Kebzabo relève qu’il faut déployer des stratégies intelligentes et tenir compte de toutes les aspirations légitimes du peuple.

Florent Baïpou

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

CEN-SAD: Amendement d’un programme relatif à la jeunesse

Un programme régional sur la jeunesse des Etats membres de la Communauté des Etats sahelo-sahariens …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *