Alphabétisation : «Bâtir les fondations de sociétés durables et pacifiques »

La secrétaire d’Etat à l’Education nationale et à la Promotion civique, Mme Guemdjé Liliane, a fait une déclaration le jeudi 7 septembre 2023 à son cabinet. Une déclaration à l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation. « Promouvoir l’alphabétisation pour un monde en transition : bâtir les fondations de sociétés durables et pacifiques » est le thème de cette édition.

La journée du 8 septembre 2023 est l’occasion pour réfléchir sur la façon dont il est possible de recourir à des pédagogies et méthodologies innovantes d’enseignement pour les jeunes et adultes. La commémoration de cette journée donne l’opportunité pour évaluer les progrès réalisés et identifier les défis afin de diversifier les nouvelles méthodologies d’alphabétisation. La statistique de l’année 2022-2023 se montre comme suit : 3276 centres  animés par 3276 animateurs avec 170 077 apprenants dont 118 114 femmes.

L’alphabétisation est un droit fondamental, indispensable et intrinsèque pour l’éducation des communautés tchadiennes tant rurales qu’urbaines, a d’emblée reconnue la secrétaire d’état Guemdjé Liliane. L’alphabétisation, selon elle, est une alternative éducative pour les personnes qui n’ont jamais eu la possibilité d’accéder aux savoirs à l’école et permet de disposer de la capacité d’identifier, comprendre et communiquer en utilisant les documents imprimés et manuscrits.

Mme Guemdjé Liliane fait comprendre que l’alphabétisation est l’une des approches éducatives la mieux adaptée pour les 78  %  des femmes et hommes ne sachant ni lire, ni écrire. Le thème de cette année met en exergue l’urgence de bâtir les fondations de sociétés durables et pacifiques dans la mise en œuvre des projets et programmes d’alphabétisation dans notre pays.

Elle informe par ailleurs la population à prendre conscience d’un nouvelle forme d’alphabétisme née de l’évolution rapide du numérique. Pour elle, l’illettrisme numérique ou électronique qui se caractérise par la difficulté ou incapacité que rencontrent les Tchadiennes et les Tchadiens à utiliser les appareils numériques ou les outils informatiques.

Doukoundjé Caroline     

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Géolocalisation des structures scolaires : une mission de l’INSEED dans la province du Lac

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’amélioration des résultats d’apprentissage de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *