Conflits intercommunautaires : « Le gouvernement ne laissera pas libre champ aux tueries »

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Abdraman Koulamallah tient à informer l’opinion nationale et internationale que le gouvernement a pris des nouvelles mesures en nommant des nouveaux responsables dans les provinces eu regard des conflits intercommunautaires qui prend de l’ampleur. Une communication faite en marge du Dialogue national inclusif et souverain, ce mercredi 05 septembre.

Abdraman Koulamallah informe aux participants du DNIS que, depuis l’arrivée de la délégation gouvernementale dans les lieux des événements malheureux, il y a eu aucune tuerie ni une atteinte de bien privé ou physique. Selon lui, la situation qui a était tendue à un certain temps est une situation inadmissible. L’Etat a joué son rôle régalien d’assurer la sécurité des biens et des personnes. Ainsi, dit-il, le gouvernement a pris de nouvelles mesures en nommant des nouveaux responsables dans les provinces concernés. C’est pourquoi, il espère que tout cela contribuera à l’apaisement général des esprits. « Par ce que, nous sommes condamnés tous à vivre ensemble ».

Abdraman Koulamallah réitère que jamais le gouvernement ne laissera quiconque portée atteinte sur la population. Il dit avoir eu un tête-à-tête ce matin avec le ministre de la défense à propos du déploiement des forces de l’ordre dans la zone concernant des incidents pour rassurer la population sur ce qui se passe réellement sur le terrain. Selon lui, le gouvernement ne laissera pas libre champ aux tueries.

Banbé Mbayam Christian

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

وزير الأمن العام والهجرة يفتتح أعمال ورشة تقييم وتطوير نتائج وإنجازات مشروع دعم وتحسين الأمن الداخلي في تشاد

إفتتح وزير الأمن العام والهجرة الجنرال إدريس دوكوني الدكير أعمال ورشة تقييم وتطوير نتائج وإنجازات …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *