A LA UNE

Crise humanitaire: « Le Tchad ne pourra pas supporter seul »

Le Premier ministre Saleh Kebzabo s‘est adressé à l’ensemble des corps diplomatiques ainsi qu’aux partenaires techniques et financiers présents au Tchad. Le ministère des Affaires Etrangères, des Tchadiens de l’Etranger et de la Coopération Internationale a servi de cadre à cette communication, le samedi 24 juin 2023.

« Le gouvernement de la République du Tchad par ma voix, sollicite l’appui et l’assistance technique et financière massive des pays et organisations que vous représentez ici ». C’est en ces termes que le Premier ministre a fait part de la situation qui prévaut. Car le pays connait une crise migratoire sans précédent causée par la venue par dizaines des milliers de réfugiés et en même temps provoquant notamment des déplacements internes parmi les populations. En plus des nombreux réfugiés et déplacés déjà présents sur son territoire,  le Tchad accueille plus de 400 mille réfugiés soudanais.

Les répercussions de cette crise sont insupportables. Des milliers de soudanais ont perdu leurs vies et leurs biens. Des milliers d’autres ont trouvé refuge ailleurs. Plusieurs dizaines de milliers sont pris au piège à l’intérieur du pays et craignent pour leurs vies. Des milliers d’enfants sont perdus et séparés de leurs parents. Ces victimes civiles innocentes vivent un véritable drame aux conséquences incommensurables pour le Soudan. A cela s’ajoute le nombre massif des déplacés internes dont les terres arables et les sites sûrs de pâturage se retrouvent occupés ou menacés d’occupation. Les autorités tchadiennes et les populations hôtes leur ont porté secours tout en attendant la communauté internationale. Hélas, la mobilisation n’est pas à la hauteur de celle observée sous d’autres cieux. Seul, face à cette situation, le Tchad a épuisé ses ressources propres, a laissé entendre le Premier ministre. Devant l’ampleur de la crise, le chef de l’Etat  Mahamat Idriss Deby Itno a témoigné sa solidarité en se rendant à Abéché et à Adré pour la visite aux réfugiés, aux humanitaires et aux autorités administratives et militaires.

Le chef du gouvernement affirme qu’il serait de bon alois qu’une conférence internationale ou une table ronde soit organisée pour mobiliser des fonds pour apporter une réponse urgente et appropriée. En dehors de certaines organisations internationales, la grande partie est restée de marbre. A celle-ci, Saleh Kebzabo lance : « Sans votre solidarité et votre élan de cœur, le Tchad ne pourra pas supporter seul le poids de cette crise. Nous savons compter sur votre solidarité et amitié qui ne nous ont jamais fait défaut ».

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Coopération : l’AFD appuie la lutte contre les inondations dans la ville de Moundou

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Passalé Kanabé Marcelin, a échangé ce mercredi 21 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *