Ph/ATPE

DNIS : Les intérêts privés priment sur ceux généraux

Avant même l’adoption de certains points de résolutions de la thématique 2 sur la forme de l’Etat, Réformes institutionnelles et Processus électoral, l’on observe un conflit d’intérêt entre les uns et les autres dans la prise de parole. Entre l’urgence de réduire le nombre pléthorique des partis politiques selon la proportion de la population et la nécessité d’ouvrir l’espace politiques selon l’esprit du principe de la démocratie, chacun défend sans un argument cohérent son camp.

La plupart des partis politiques de peu d’envergure crient à la volonté de les sacrifier. De même, certaines autorités traditionnelles et coutumières, prennent le micro pour fustiger la proposition de revoir leur nombre ou la séparation de ces autorités avec la politique.

D’une manière générale, beaucoup de participants ne parlent que pour défendre l’intérêt de leurs corporations respectives au détriment de l’intérêt collectif.

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

وزير الإعلام الناطق الرسمي باسم الحكومة عبدالرحمن غلام الله يوضح الحصيلة الاخيرة للأحداث الأخيرة في منطقة منقلمي بولاية قيرا

جاء ذلك علي هامش اختتام أعمال الجلسة الصباحية من جلسات الحوار الوطني الشامل والسيادي حيث …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *