Gente féminine : Réduction des inégalités, une réalité

La journée internationale de la femme(JIF), édition 2024 est marquée par un grand défilé pédestre et motorisé qui s’est déroulé ce matin à la place de la Nation. Défilé rehaussé de la présence de la secrétaire générale adjointe de la présidence de la République Achta Saleh Damane représentant le président de la République, la ministre d’État, ministre de la Femme et de la petite Enfance Amina Priscille Longoh, de la seconde vice-présidente du Conseil national de transition Dr Khadija Adoum Attimer et de plusieurs autres présidents des grandes Institutions.

C’est le défilé des différents détachements de l’Armée nationale Tchadienne(Ant) suivi de celui des paramilitaires(police nationale,police municipale, agents de la brigade mobile des douanes, agents des eaux et forêts) qui ont donné le coup d’envoi. Ensuite, c’est le tour des différents départements ministériels, des établissements scolaires, des institutions financières ainsi que des partis politiques notamment, le Mps, les Transformateurs, le parti les Élites, le viva-Rndp.

Ces derniers ont défilé au rythme de la fanfare municipale au rythme de la cadence mannequin. Comparativement au thème international »Investir en faveur de la femme, accélérer le rythme », le thème national « 5eme République, la participation des femmes dans les processus électoraux post transition » interpelle les femmes sur leur participation active aux différentes échéances électorales qui se pointent à l’horizon.

La ministre d’État, ministre de la Femme et de la petite Enfance, Amina Priscille Longoh s’est réjoui de la présence effective de la gente feminine dans différentes institutions de la République matérialisant ainsi son rêve. » J’ai fait un rêve. Dans mon rêve j’ai vu des femmes être fières et leur allure insouciante de marcher vers le crépuscule, laissant dans leurs pas des fruits de leurs contributions, celle d’une nouvelle ère pour notre nation où les hommes permettront à leurs filles, les sœurs, leurs mères, leurs amies de rayonner davantage. C’était en 2019. Aujourd’hui, il est en marche car dans le Tchad actuel,toutes les opportunités sont offertes aux femmes. La République est quasi gérée par les femmes. Constatez vous-mêmes la tribune des officiels. Juste derrière, les présidentes des grandes institutions, des femmes. Il y a quoi en être fière », déclare la cheffe du département de la Femme.

La Journée internationale de la femme que le monde entier célèbre le 8 mars de chaque année trouve son origine dans les luttes ouvrières du débit du 20 ème siècles pour les meilleures conditions de travail et le droit de vote. Elle est un hommage à toutes les femmes de l’histoire qui ont fait et font que les voix des femmes s’entendent partout au moyen de la lutte pour la réduction des inégalités par rapport aux hommes.

Serge Nekoulko Nadjingar

À propos de ATPE

Vérifier aussi

أيتام مركز سمو الشيخ سيف بن محمد آل نهيان يستلمون مستحقاتهم

شهد مركز سمو الشيخ سيف بن محمد آل نهيان للمساعدات الخيرية والإنسانية عملية صرف مستحقات …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *