Le Président de Transition a accordé une audience à une délégation du Comité d’autodéfense de Miski.

La délégation conduite par Ahmat Molokomi et comprenant 06 personnes est venue à la rencontre du Chef de l’Etat pour discuter essentiellement de la traduction dans les faits de l’accord de paix signé le 08 janvier 2023 avec le Gouvernement.

Pendant les échanges directs et sans filtres qui ont duré deux heures, tous les points restés en suspens ont été rediscutés.
Evoquant la question d’une vidéo humiliante montrant des tortures infligées à des paisibles citoyens, et attribuées aux ressortissants de Miski, qui circule depuis quelques jours sur la toile Ahmat Molokomi, a balayé ces accusations d’un revers de la main. Pour lui, il s’agit d’une vidéo qui date de plusieurs années et elle a été tournée dans le Nord Libye et non au Tchad. Les auteurs ne sont pas tchadiens moins encore ressortissants de Miski, rassure le chef de la délégation du Comité d’autodéfense de Miski qui dit rester fidèle aux engagements qu’il a pris.

Ahmat Molokomi dit croire en la bonne foi du Gouvernement afin que les points contenus dans l’accord soient appliqués.
Propos confirmés par le Ministre de la Réconciliation Nationale et de la Cohésion Sociale M. Abderaman Koulamallah

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Criminalités transfrontalières : échange d’informations entre police pour plus d’efficacité en Afrique centrale

Le Conseil national de transition (CNT) a approuvé dans sa séance plénière du mardi 19 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *