A LA UNE

Lutte contre la désinformation : Wenaklabs entend renforcer les capacités des radios communautaires

Wenaklabs avec le soutien technique de Fhi360 et le financement de USAID a lancé le « projet d’amélioration de l’accès à une information de qualité pour les citoyens tchadiens », le 14 mai 2024 à son siège sis sur l’avenue Maldom Bada Abbas.

Wenaklabs est un espace de haut débit technologique qui œuvre  dans le domaine du numérique et de la technologie. Le « projet  d’amélioration de l’accès à une information de qualité pour les citoyens tchadiens » a pour objectifs de renforcer les compétences numériques des médias communautaires, la mise en place du système de vérification des faits et amplifier de la portée des médias communautaires et promouvoir l’éducation aux médias et à l’information des citoyens.

« Pour une information fiable et diversifiée, nous voulons renforcer les compétences des médias communautaires en les équipant des moyens et connaissances afin de combattre la désinformation qui met en mal la cohésion sociale et le vivre ensemble au Tchad. Aussi, leur donner des technique de vérification des faits », a justifié Abdelsalam Safi,  le directeur exécutif de Wenaklabs.

Le représentant de Fhi360, Kongobe Diddy a, de son côté, souligné l’importance dudit projet. « Un tel projet est porteur d’avenir où le développement de nouvelles technologies de l’information et de la communication favorise l’expension de fausses nouvelles. À travers ce projet, nous allons mettre à la disposition du public des informations fiables, numériser les informations et également toucher un public plus large. J’invite à une collaboration franche avec les parties prenantes afin d’atteindre les objectifs fixés », a-t-il laissé entendre.

Ce projet prend en compte 13 radios communautaires dans 8 provinces du Tchad dont FM Liberté et radio Mandela de N’Djaména.

Kary  Amadou           

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Passif des agents de l’ex-ONRTV : le ministre des Finances a pris le dossier en main

Les agents de l’ONAMA revendiquent toujours le paiement de leur passif de l’ex-ONRTV. C’est au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *