A LA UNE

Lutte contre le chômage : Œuvrer pour l’emploi des jeunes

Le ministre de la Formation professionnelle, des petits Métiers et de la Micro Finance, Ousmane Moussa Mahamat a eu, le vendredi 18 novembre 2022 à la Bibliothèque nationale, une rencontre d’échange avec tout le personnel de son département.

L’objectif affiché de cette séance d’échanges est de diagnostiquer toutes les difficultés auxquelles le ministère est confronté et chercher des voies et moyens pour l’extraire de ces difficultés. Pour permettre le bon fonctionnement de ce département ministériel dont l’importance dans la lutte contre le chômage des jeunes n’est plus à démontrer, le ministre de la Formation professionnelle, des petits Métiers et de la Micro Finance, Ousmane Moussa Mahamat  a mis chaque agent  devant sa responsabilité.

« C’est tout à fait normal de rencontrer le personnel pour diagnostiquer les maux auxquels le ministère est confronté. Ce n’est pas notre première rencontre. Nous avons tenu plusieurs rencontres similaires à notre prise de fonction pour plancher sur nos difficultés. Il existe des difficultés qu’on peut résoudre au sein du ministère et il y a celles qui exigent l’apport  extérieur. Notre rôle, c’est de former les jeunes et les rendre opérationnels. A travers la formation, on réduit le chômage des jeunes dans le pays. Si aujourd’hui il y a des jeunes qui passent le clair de leur temps à jouer aux jeux d’échecs, à croiser les bras, à manifester, c’est parce qu’ils n’ont rien à faire. C’est pourquoi l’on doit faire en sorte que ces jeunes trouvent un emploi, un petit métier, bref qu’ils soient occupés », confie le chef du département de la Formation professionnelle, des petits Métiers et de la Micro Finance.

Serge Nekoulko Nadjingar

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

Accidents de circulation : offrir une plateforme aux victimes

Le Tchad à l’instar des autres pays du monde va commémorer le 20 novembre prochain, …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *