Politique : Le vice-président des Transformateurs quitte le navire

Le membre fondateur et vice-président du parti Les transformateurs Moustapha Masri claque la porte.  La nouvelle est rendue publique au cours d’un point de presse fait le mercredi 26 octobre 2022 à l’hôtel Radisson Blu.

Constatant les pertes en vies humaines et les dégâts matériels enregistrés lors des manifestations du 20 octobre dernier, Moustapa Masri rend le tablier : « Autant l’engagement est un choix personnel, autant le choix de partir est aussi personnel. Toujours guidé par ses valeurs de paix, d’unité, de démocratie et de lutte pacifique, nous décidons de nous dissocier et rejetons cette voie prise à laquelle nous ne nous reconnaissons pas .»  Ayant déjà informé son président Masra Succès, il compte lui adresser sa démission du poste de vice-président et du parti dans les heures qui suivent.

Moustapha soutient que le parti s’est détourné de ses valeurs sous la pression des facteurs endogènes. Pour lui, sa lutte qui était de bâtir une nation arc-en-ciel par des actions pacifiques et pédagogiques est dévoyée et de détournée de ses valeurs. « Le leadership a laissé la place à la singularité…, le cerveau a fait place au cœur… », déplore l’ex vice-président des Transformateurs. « Nous nous sommes engagés en politique au nom de la justice, de l’égalité et de l’équité permettant le développement harmonieux de notre pays pour un mieux-vivre, un meilleur dans son ensemble. dans l’unité, la paix et l’acceptation de nos différences politiques mais aussi en tant que personne, en tant que humain, dans notre singularité…le respect de notre diversité et notre multiculturalité. Cet engagement et la quête pour sa réalisation, nous la voulons sur une base pacifique, dans le respect des lois et des textes en vigueur régissant notre nation. Il a aussi lancé un appel à tous les transformateurs engagés de se désolidariser au  nom de la paix. Au président de la transition, il demande de privilégier la voie du dialogue et du consensus afin de conserver les acquis démocratique.

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

CESCE : Implémenter les résolutions du Dialogue national

Le Conseil économique, social, culturel et environnemental (CESCE) organise deux journées d’information et de restitution …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *