A LA UNE

Portrait : un diplomate à la primature

A la surprise générale et contre attente, alors que les supputations vont bon train, c’est son excellence Allah-Maye Halina, ambassadeur du Tchad auprès de la République populaire de Chine, qui est sollicité à la primature en remplacement de  l’opposant Succès Masra, démissionnaire. En présence des chefs d’Etat et de gouvernement, juste après la cérémonie d’investiture du nouveau élu, Mahamat Idriss Déby Itno ce jeudi 23 mai 2024.

« Allah  Maye Halina est comme un grand frère pour moi. Je travaille depuis huit ans avec lui dans la plus grande complicité. La mort de mon père l’a troublé au plus haut point », extrait du livre « De Bédouin à président » écrit par le chef de l’Etat. C’est dire que le nouveau chef du gouvernement est un homme de confiance sur lequel le président compte s’appuyer pour relever les nombreux défis à venir. Mais qui est-il ?

Peu connu des milieux politiques, le nouveau patron de la primature est né le 1er janvier 1967 à Gounou-Gaya dans la province du Mayo Kebby-Est. Après une licence en Histoire-géographie obtenue à l’université de N’Djaména, il s’envole à Yaoundé au Cameroun où il décrocha une Maitrise en Relations internationales option Diplomatie à l’institut des Relations internationales (IRIC). En dehors de ces diplômes, il est aussi récipiendaire de plusieurs autres certificats obtenus au Tchad et à l’Etranger.

Travailleur et discipliné, le jeune cadre a fait ses preuves dans les  différents postes qu’il a occupés avant d’arriver au sommet. Il fut Directeur du Protocole à la Présidence de 2010 à 2016 puis Directeur général du protocole d’Etat à la présidence de la République de 2016- 2022. Il a été élevé au titre de commandeur de l’ordre national du Tchad. Directeur général adjoint du protocole au Ministère des Affaires étrangères, Directeur adjoint des organisations et des Relations, Chef de service des Affaires diplomatiques et politiques, auprès du Conseiller aux Affaires diplomatiques  du Premier ministre, Chef de division des Réfugiés et Personnes déplacées à la Direction des Tchadiens de l’étranger, entre autres. Sur le chemin de ce parcours riche, ceux qui l’ont côtoyé, gardent de lui, les souvenirs d’un homme raffiné, courtois et avec un sens remarquable d’écoute.

Enormes défis…

Dans ses nouvelles missions, l’ambassadeur Allah  Maye Halina composera avec l’opposition politique, les politico-militaires sans oublier la société civile pour maintenir un climat pacifique indispensable à toute initiative de développement. En tant que diplomate, il s’attèlera  à étendre et renforcer les partenariats du Tchad avec  les nations. Le gouvernement dont il prend ainsi la tête  aura la lourde mission de préparer les élections législatives, sénatoriales et  locales à venir.

Marié et père de 7 enfants, beaucoup d’observateurs de la scène politique espèrent que ce grand commis de l’Etat aura les mains libres, afin de donner corps aux rêves de nombreux Tchadiens pour cette 5ème République.

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Secteur pétrolier : la situation des employés nationaux préoccupe

La ministre du Pétrole, des Mines et de la Géologie, Ndolenodji Alixe Naimbaye a présidé …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *