Processus de transition : le ministre de la Communication rassure les diplomates

Le ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement, Abdraman Koulamallah, a fait ce lundi 19 septembre, une déclaration à l’endroit des corps diplomatiques. Il abordé les questions d’actualité en lien avec le dialogue national inclusif et la vie politique du Tchad.

Selon le ministre de la Communication, le bon déroulement du DNIS a rassuré sur les défis sécuritaires, politiques et organisationnels qui inquiétaient certains à la veille du lancement des assises. Le ministre Abdraman Koulamallah soutient qu’« aujourd’hui, l’ensemble des acteurs de la vie politique et civile sont à pied d’œuvre pour redéfinir les schémas de la société tchadienne attendue par le peuple. Le Conseil militaire de transition et le gouvernement de doutent pas de votre soutien afin que ces assises s’achèvent dans la sérénité pour relever les nombreux défis auxquels fait face le peuple tchadien et donner une réponse satisfaisante à ses aspirations légitimes »

Abdraman Koulamallah, a rappelé que le gouvernement a constamment prôné le dialogue avec ceux qui ont choisi de s’exclure du dialogue. Selon lui, plusieurs émissaires ont tenté en vain de convaincre ces acteurs de revenir à une discussion constructive. « Ces efforts n’ont hélas pas abouti en raison de l’intransigeance et des exigences de ceux d’en face, en déphasage total avec cette période délicate de transition », souligne-t-il. Le gouvernement dans cette déclaration, réaffirme sa volonté de garantir la paix dans le respect des libertés individuelles et collectives. Le Porte-parole du gouvernement précise que les portes du dialogue resteront toujours ouvertes à celles et ceux qui souhaitent revenir et participer à l’édification d’un Tchad de paix et réconcilié.

« Les acteurs politiques et la communauté internationale doivent se rassurer qu’ils ont en face d’eux un partenaire fiable, honnête et fidèle aux engagements pris dès le début de cette transition et qui est menée dans le seul but d’offrir au peuple tchadien un pays réconcilié, uni et des institutions démocratiques fortes », relève le ministre.

 

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

Volontariat français : un engagement pour des causes justes et nobles

L’Agence nationale de volontariat a organisé ce jeudi 13 octobre 2022, la célébration de la …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *