Changement climatique : La Banque mondiale appelle les pays du Sahel à la résilience

Compte tenu des conséquences fâcheuses du changement climatique sur le Sahel, la Banque demande aux Etats de la zone sahélienne de s’adapter à la situation.

Selon la Banque mondiale, les pays du Sahel doivent accélérer la croissance et prioriser l’adaptation climatique pour mieux faire face à la crise climatique et à l’insécurité alimentaire. Parce que dans son rapport publié récemment, elle estime que 13,5 millions de personnes supplémentaires pourraient basculer dans la pauvreté à travers la sous-région d’ici 2050, du fait des chocs liés au changement climatique, si des mesures urgentes en matière d’adaptation ne sont pas mises en place.

Cela est dû à la dégradation des terres et la désertification. La région du G5 Sahel est confrontée à une sévère augmentation des sécheresses, des inondations, et autres impacts causés par le changement climatique.

Toutefois, pour atténuer l’impact de cette crise et aider le secteur agricole à développer sa résilience climatique à moyen terme, la Banque mondiale recommande aux Etats du Sahel d’étendre les programmes de protection sociale et les initiatives en faveur des paysages agricoles pour adopter de meilleures pratiques de gestion des ressources

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

الموسم الزراعي 2022م:وزير الدولة وزير الزراعة يقوم بزيارة عمل بجنوب البلام في إطار الحملة الوطنية للموسم الزراعي دورة العام 2022م

قام وزير الدولة وزير الانتاج والتحول الزراعي لوكين ميديرا بزيارة تفقدية لعدد من ولايات جنوب …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *