SENAFET : Redynamiser le secteur de l’art et la culture

L’Association des amazones de l’art a fait un point de presse ce lundi 6 mars 2023. La Maison des Médias du Tchad a servi de cadre à cette rencontre. 

Cette sortie médiatique, selon la présidente de l’organisation, a pour but de faire comprendre à l’opinion nationale et internationale que les femmes artistes tchadiennes ne vivent pas de leur art. Tokari Virginie a par ailleurs annoncé le deuxième festival féminin dénommé : Le tourbillon des amazones de l’art qui se déroulera du 27 au 30 avril 2023 à l’Espace culturel Talino Manu sous le thème : « Le leadership féminin et la paix ». Plusieurs pays participeront à cette rencontre. Il s’agit notamment du Cameroun, le Congo Brazza, le Burkina Faso, le Danemark et le Tchad.

Selon la présidente de l’Association des amazones de l’art, Tokari Virginie, l’objectif de cette organisation est le développement le social, culturel et artistique. Elle a indiqué que par le passé, deux activités ont été organisées en 2021 et 2022 en marge aux festivités de la Journée internationale de la femme. Pour elle, le rôle de ce secteur est de contribuer à mettre en valeur l’image du pays, d’œuvrer pour le bien-être social, cultiver la paix et le développement. La présidente des amazones de l’art soutient que si le Tchad tarde à amorcer son développement, c’est parce que le secteur de la culture et des arts est classé dans les oubliettes. « Les conséquences sont énormes et placent les femmes dans la précarité », souligne t-elle.

Doukoundjé Caroline

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Langue maternelle : Un outil efficace d’apprentissage

Le monde célèbre aujourd’hui, la Journée internationale de la langue maternelle sous le thème «L’éducation …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *