Tchad : 35,96 % de décès liés au paludisme chez les enfants de moins de cinq ans et les femmes en 2022

Le Tchad, à l’instar d’autres pays a célébrée la journée mondiale de la lutte contre le paludisme à travers son Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), le 25 avril 2023, sous le thème « Il est temps de parvenir à zéro cas de paludisme : investir, innover, mettre en œuvre ».

L’objectif de cette journée est de renouveler nos engagements politiques et de renforcer les investissements dans la prévention du paludisme et la lutte contre ce fléau par des sensibilisations et campagnes.

Au Tchad, selon les données partagées par le PNLP, le nombre total des décès dans les hôpitaux est de 8880 dont 2692 dus au paludisme soit 30,32 %. La prévalence du paludisme dans la population générale au Tchad est de 40,9 % selon l’enquête nationale sur les indicateurs du paludisme au Tchad de 2017.

Selon le rapport annuel de 2022 sur le paludisme au Tchad, les formations sanitaires ont notifié 1 028 800 cas de paludisme dont 192 928 cas graves. Près de 35,96 % des décès imputable au paludisme concernant les enfants de moins de cinq ans et les femmes. Le Tchad par rapport à d’autres pays n’est pas sur la bonne voie pour atteindre deux cibles essentielles de la stratégie technique de lutte contre le paludisme 2021-2023 adoptée par l’OMS. Il s’agit de la réduction de l’incidence du paludisme dans le monde de 90  % d’ici à 2030, ainsi que la réduction du taux de mortalité du paludisme dans le monde de 90 % .

Noukoumon Salomon, (Stagiaire)

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Santé publique : Les assises de la 28ème session du comité directeur se tiennent à N’Djamena

Le secrétaire général du ministère de la Santé publique et de la Prévention, Dabsou Guidaoussou …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *