A LA UNE

Tchad : Des journalistes formés pour une meilleure couverture des élections

La Haute autorité des médias et de l’audiovisuel (HAMA) a organisé un atelier sur le renforcement des capacités des journalistes pour une meilleure couverture médiatique du référendum constitutionnel et les élections post-transition du 09 au 14 octobre 2023 à l’hôtel de l’Amitié. L’atelier est financé par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Le monotoring des droits de l’homme en période électorale, le cadre juridique, la responsabilité sociale du journaliste, les discours de haine dans les médias sociaux, sont entre autres, les thématiques abordées lors des échanges. L’objectif est de permettre aux journalistes d’améliorer leur approche professionnelle et l’affirmation de leur sens de responsabilité sociale. Les journalistes et les facilitateurs ont développés ces sujets dans un contexte marqué par la situation politique peu favorable à l’exercice de leur métier. Ils ont insisté sur la sécurité des journalistes lors de la couverture des activités électorales. Sur les discours de haine par exemple, certains journalistes estiment que les hommes l’utilisent parfois à dessein.

Les participants ont recommandé au bout de six jours d’échanges, de multiplier ces exercices de renforcement des capacités, de créer un climat serein pour l’exercice de leur métier, de renforcer les capacités économiques des médias, etc.

Le représentant adjoint résident du PNUD, Jos De la Maye, soutient que l’implication des journalistes dans ce processus référendaire à venir constitue un gage de transparence et de crédibilité des informations. Le président de la HAMA, ABDERAMANE BARKA ABDOULAYE DONINGAR

quant à lui, estime que l’atelier consiste à outiller les journalistes en techniques rédactionnelles nécessaires dans un contexte politique sensible. Il invite les médias à s’inscrire dans une logique appelant à leur responsabilité sociale pour un traitement de l’information qui promeuve la paix, la cohésion sociale et l’unité entre les tchadiens.

Le même atelier est organisé à Abéché et Moundou pour les journalistes de l’Est et du Sud. N’Djamena a accueilli les journalistes venus de Lac, du Kanem, du Chari Baguirmi.

Badoum Oumandé Henri

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Médias : « la RNT doit couvrir tout le pays avec des programmes adaptés….»

Ce 13 février, est célébrée la Journée mondiale de la radio avec pour slogan de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *