A LA UNE

Tchad : Le PCS inaugure son siège national par un message de paix et d’unité

Le président du Parti paix et cohésion social (PCS), Moustapha Masri a procédé, ce mercredi 13 septembre 2023, à l’ouverture officielle du siège de son parti au quartier Sabangali.

Le président du PCS, Moustapha Masri a déclaré à cette occasion que l’homme politique nouveau doit s’atteler à l’émergence de la patrie en impactant directement sur les maux qui minent l’épanouissement du peuple et l’évolution de la nation par des actions pédagogiques et formatrices. Il doit créer les conditions d’apports, d’opportunités et de prise de conscience à l’appartenance d’une seule entité commune « Toumaï », germe de paix, d’unité et de cohésion sociale. L’ouverture du siège marque selon lui, d’un sceau mémorable et historique pour le Parti. «  Cette  demeure doit être celle de tout tchadien épris de paix, d’unité, d’amour du prochain se définissant appartenant à une seule entité unique, celle de Toumaï mère de l’humanité certes mais surtout mère de tous les tchadiens ».

Il demande d’être des patriotes engagés, optimistes, pour un Tchad meilleur et radieux au service de tous. « Notre ambition est d’être au côté de la Transition et de tous les acteurs fondamentalement engagés en ce période charnières pour construire au présent un Tchad nouveau pour cette génération et celle à venir. Pendant ces périodes de charnières ou les démons apparaissent, tous ennemis de la paix voulant détruire le pays s’activent que le peuple tchadien en a marre du rejet de l’autrui, des calculs politiciennes au détriment du commun  », a-t-il souligné. Dans le même temps, Moustapha Masri a lancé un appel aux  militants de faire le choix de la paix, de l’unité et du peuple uni et prospère.

« N’écoutez pas ces diseurs de bonne aventure qui ne comprennent pas et ne croient pas eux-même à tout ce qui sort de leur bouche, qu’on ne vous trompe point. Les tenants du fédéralisme ne sont que les tenants du chaos et de la division, les adeptes de clanisme et du népotisme, les porteurs de l’ethnicisme et du paganisme. En réalité leurs choix du fédéralisme n’est qu’une étape dans leur projet machiavélique au service de l’ego et du soi », a relevé le président du PCS.

Ngartoïde Hugo

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Migration : « Le Tchad, comme nous ne cessons de le rappeler, est un vaste pays d’origine, de transit et de destination des migrants»

La directrice générale adjointe pour les coopérations de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), Mme …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *