A LA UNE

Transition tchadienne : Deux ans après, des avancées et des défis

Ce 20 avril 2023 marque le deuxième anniversaire de la phase transitoire depuis la mort du maréchal Idriss Déby Itno en avril 2021. A cette occasion, neuf membres du gouvernement ont animé une conférence de presse ce 19 avril pour dresser un bilan et dégager les perspectives. Sur le plan sécuritaire, par exemple, les ministres ont tenu à rassurer les Tchadiens.

L’un des motifs qui ont justifié la mise en place d’un Conseil militaire en 2021 est la sécurisation du pays et des Tchadiens. Deux ans après, la transition fait un bilan plutôt éloquent tout en reconnaissant quelques difficultés. Les  conflits et les tueries de tout genre dans le pays ont été les préoccupations des journalistes. Comme l’actualité l’exige la situation dans les Monts de Lam ne leur a pas échappé. A ces préoccupations, le ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration, Mahamat Charfadine Margui, explique que le gouvernement prend situation de Béssao très au sérieux. « D’ailleurs renchérit-il, une réunion a eu lieu ce 19 avril 2023 autour du chef de l’Etat pour étudier les contours de la situation ». De cette réunion, il ressort selon le ministre en charge de la Sécurité publique et son collègue de la Communication que des « renforts sont déjà envoyés sur le terrain.»

Sur les questions de la recrudescence des conflits et de la sécurité des Tchadiens, le ministre de Justice, chargé des Droits humains, Mahamat Ahmad Alhabo, soutient que « les conflits, il y en aura toujours. Ce qui importe, c’est leur gestion qui peut aider à les réduire ou contenir ».

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Logone oriental : 5ème étape de la tournée des membres de la Coalition pour un Tchad uni

Les membres de la direction provinciale de campagne pour la coalition pour un Tchad uni …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *