Environnement : Le Tchad s’engage à restaurer 5 millions d’hectares de terres dégradées

Le secrétaire général du ministère en charge de l’Environnement, Oualbadet Nagomna a ouvert un atelier de mise en place de la plateforme nationale pour la restauration des forets et terres dégradées au Tchad ce mercredi 7 décembre. C’etait présence du Coordonnateur de l’AFR100, M. Ousseynou Ndoye.

L’objectif principal de cet atelier, est de restaurer 100 millions d’hectares de paysages déboisés et dégradés en Afrique d’ici à l’horizon 2030. Cette initiative de l’AFR100, répond à la politique du gouvernement allemand, de
l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) et du Partenariat mondial pour la restauration des paysages forestiers.

L’initiative se veut restaurer 350 millions d’hectares de paysages forestiers et des terres dégradées dans le monde d’ici à l’horizon 2030. « L’importance de cet atelier, est la recherche de la synergie et la mobilisation des différents acteurs oeuvrant dans la restauration des forêts et des terres dégradées au Tchad afin d’atteindre les objectifs communs. Puis que le Tchad s’est engagé à restaurer 5 millions d’hectares de terres dégradées dont 1million 400 mille d’hectares dans le cadre de l’AFR100», a indiqué Oualbadet Nagomna, secrétaire général du ministère de l’Environnement, de la Pêche et du Développement durable.

Kary Amadou, stagiaire

À propos de Henry Badoum

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *