A LA UNE

Fête du travail : La CST appelle à la paix

A l’occasion de la célébration de la fête du travail, le président la Confédération syndicale du Tchad (CST), Mahamat Tahir Hassan Gouchoulaye a fait un point de presse au CEFOD, ce mercredi 1er mai.

Le président de la CST demande au gouvernement de prendre des mesures incitatives urgentes pour encourager les hommes d’affaires, les forces de défense et de sécurité ainsi que les hauts cadres de l’Etat à se lancer dans la campagne agricole afin de résoudre la question de l’insuffisance alimentaire.

Dans leur cahier de doléances adressé au gouvernement, les militants demandent l’augmentation à 200 du point d’indice des salaires des fonctionnaires et contractuels en vue de faire face à l’inflation galopante des prix des produits de première nécessité sur les marchés. Le chômage des diplômés, la révision du Code de travail, le relèvement du montant des allocations familiales et son extension à tous les enfants, le versement régulier des cotisations salariales et patronales à la CNPS par les sociétés et institutions de l’Etat, etc., ont attiré l’attention de la CST.

Ils félicitent et encouragent le gouvernement de transition à poursuivre les efforts pour le déroulement pacifique et apaisé de l’élection en cours et celles à venir ; à promouvoir la politique de la main tendue pour consolider la paix, à favoriser le retour des compatriotes exilés et attirer les investisseurs étrangers. La CST appelle les acteurs politiques de tout bord, la société civile, les organisations syndicales, les autorités religieuses et traditionnelles à s’investir sérieusement pour préserver la paix et la stabilité au Tchad.

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Présidentielle au Tchad : l’ANGE dit être prête pour le 06 mai

Le rapporteur général de l’Agence nationale de Gestion des Election (ANGE), Tahir  Oloy Hassan rassure …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *