A LA UNE

Fête du travail:Le ministre invite les travailleurs au sens de responsabilité

Travailleuses et travailleurs,

A L’instar des autres pays du monde, le Tchad commémore le 1er mai, fête internationale du travail. C’est un moment de fortes retrouvailles entre l’Etat et les organisations syndicales de travailleurs.

Cette journée solennelle est un moment privilégié pour les travailleurs et pour le gouvernement de se retrouver, afin d’examiner ensemble, les progrès réalisés et les préoccupations nouvelles inhérentes au monde du travail.

Des manifestations seront organisées. Vous allez réfléchir sur vos conditions de travail et comme à l’accoutumée, des cahiers de doléances seront présentés à l’endroit du gouvernement.

Le 1er mai, comme vous le savez, est célébré chaque année en mémoire des travailleurs de l’industrie de Chicago, qui, en 1886, avaient exigé l’amélioration de leurs conditions de travail.

Mesdames et Messieurs

Au-delà de sa dimension symbolique et festive, la célébration de la fête du travail de cette année revêt un caractère tout particulier en ce sens qu’elle intervient après l’intégration du Tchad dans la Coalition Mondiale pour la justice sociale. Et le Tchad est membre de l’Alliance 8.7 en tant que pays pionnier.

Aussi, le renforcement permanent du milieu de travail demeure des préoccupations du Gouvernement, au regard de la priorité qu’accorde le Chef de l’Etat, Son Excellence Mahamat Idriss Deby Itno, à la préservation de la paix sociale dans notre pays.

A ce titre, la fête internationale du Travail doit raffermir le dialogue social inclusif entre l’Etat et les partenaires sociaux afin de concilier le développement et revendications des travailleurs.

C’est le lieu de saluer ici, le Pacte Social Triennal signé le 4 octobre 2021, entre le Gouvernement et les organisations syndicales, pour pacifier le climat social.

Mesdames et Messieurs,

La fête internationale du Travail, en plus de son caractère commémoratif, doit également être, pour le Gouvernement, les employeurs et les travailleurs, l’occasion d’une analyse et d’une réflexion collective.

Interrogeons-nous sur nos responsabilités respectives, en tant que partenaires engagés dans la construction de notre pays.

Chacun de nous dispose dans son secteur d’activités et dans ses attributions propres, un rôle majeur à jouer pour apporter des solutions aux préoccupations des travailleurs.

Travailleuses et travailleurs,

Avec l’avènement de la cinquième République, notre pays marque un tournant historique et déterminant dans la refondation et la modernisation des relations professionnelles au Tchad.

Le Gouvernement marque sa volonté de prendre en compte vos préoccupations essentielles, qui sont : le renforcement du droit syndical, la protection sociale et des meilleurEs conditions de travail.

Le Gouvernement ne ménagera également aucun effort pour consolider tous les droits fondamentaux au Travail, pilier essentiel du travail décent tel que consacré par l’Organisation Internationale du Travail.

Travailleuses et travailleurs,

Cette fête du 1er mai, doit aussi nous inciter à approfondir et à intensifier le sursaut en faveur d’une morale de l’effort et du travail. Nous devons affirmer avec force, que le développement de notre pays ne se réalisera que par le sens élevé du travail bien fait.

Autrement dit, nous lançons un nouveau contrat social pour l’émergence et le développement durable favorisant la création intensive d’emplois, surtout pour les jeunes et les femmes.

Le Gouvernement est mobilisé pour renforcer l’Administration, afin d’accentuer, dans toutes les sphères de la vie professionnelle, la promotion de l’emploi, le respect des droits fondamentaux des travailleurs et leur protection sociale.

Bonne fête du travail aux travailleuses et travailleurs.

 

 

 

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Présidentielle 2024 : « MIDI connaît mieux le Tchad»,Dr Djimadoum-Yan Kayamou Enoch

Présidentielle 2024 : « MIDI sera élu président de la République » En marge de son déplacement à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *