Lac Tchad : la FMM entreprend de renforcer sa collaboration avec l’armée de l’air tchadienne

Afin d’améliorer ses opérations dans le bassin du lac Tchad, la Force multinationale mixte (FMM) a entrepris de renforcer sa collaboration avec l’armée de l’air tchadienne. Cette initiative a été soulignée lors d’une récente visite de courtoisie du commandant de la force, le général de division Ibrahim Sallau Ali, au chef d’état-major de l’armée de l’air du Tchad, le général de corps d’armée Idriss Amine, le 21 février 2024.

Le général de division Ibrahim Sallau Ali a exprimé sa gratitude à l’armée de l’air tchadienne pour son soutien à la mission de la FMM. Il a souligné le rôle important que la puissance aérienne a joué et continue de jouer dans les efforts multinationaux en cours. Le commandant de la force a également informé le général Idriss Amine du large éventail d’opérations de la FMM, indiquant les efforts cinétiques et non cinétiques visant à stabiliser le paysage socio-sécuritaire de la région du lac Tchad.

En réponse, le général de corps d’armée Idriss Amine a donné l’assurance d’un soutien renforcé à la FMM. Il a rappelé l’histoire de la coopération, reconnaissant que l’armée de l’air tchadienne a été un allié constant de la FMM depuis sa formation en 2015. Le général Amine a exprimé sa volonté de renforcer cette relation et a assuré au général de division Ali que l’armée de l’air tchadienne était prête à intensifier son soutien opérationnel.

La recherche d’une synergie entre la FMM et l’armée de l’air tchadienne est un pas en avant dans la consolidation des efforts de contre-insurrection et de stabilisation dans le bassin du lac Tchad. Compte tenu de la complexité des défis sécuritaires de la région, amplifiés par les activités des groupes insurgés, la mise en commun des capacités aériennes est primordiale. Cette collaboration représente un effort concerté pour porter un coup décisif aux opérations des insurgés, promouvant ainsi la paix et la sécurité pour les communautés affectées

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Criminalités transfrontalières : échange d’informations entre police pour plus d’efficacité en Afrique centrale

Le Conseil national de transition (CNT) a approuvé dans sa séance plénière du mardi 19 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *