A LA UNE

Logone occidental : « Il faut que la culture du travail revienne dans nos habitudes », Saleh Kebzabo, Premier ministre

Le Premier ministre d’union nationale, Saleh Kebzabo a rencontré ce mardi 05 décembre 2023, les autorités administratives, les chefs traditionnels et religieux ainsi que les opérateurs économiques de la province du Logone occidental. Il a échangé avec eux sur la situation du pays et particulièrement la province du Logone occidental.

Le gouverneur de la province Ibrahim Ibni Oumar Mahamat Saleh a fait la présentation de son ressort territorial. Selon lui, la province couvre plus de 8000 km² avec 1 450 000 habitants. Il a salué le travail qu’abatte les administrateurs pour le développement et l’implication des chefs traditionnels dans la résolution des conflits intercommunautaires et éleveurs/agriculteurs. Ils contribuent à la construction du Tchad sur une nouvelle base pour la paix et l’unité. Malgré ces avancées, Ibrahim Ibni Oumar Mahamat Saleh a présenté des doléances pour renforcer et consolider les acquis. Il a plaidé pour la finalisation des sièges du gouvernorat et de la cour d’appel. Sur le plan social, il souhaite l’achèvement de l’hôpital de district de Krim-Krim et du lycée moderne. Il est également demandé de rallonger l’électrification dans certains axes, à l’université et à la maison d’arrêt. En matière de sécurité, le gouverneur souhaite le renforcement des forces de défense et de sécurité en hommes et matériels.

Le Premier ministre d’union nationale, Saleh Kebzabo, a d’abord remercié les forces vives pour leur engagement en faveur du développement de la province malgré les difficultés. Il a relevé que le Tchad est dans une conjoncture particulièrement difficile. Mais pour Saleh Kebzabo, les difficultés pourront être surmontées par l’amour du pays. « Nous devons travailler dur. Il faut que la culture du travail revienne dans nos habitudes. C’est en travaillant que nous allons démontrer notre amour pour notre pays et surmonter toutes les difficultés », a-t-il soutenu. Sur un ton de rigueur, le Premier ministre a déclaré que « si nous voulons travailler cessons de piller notre pays au détriment de tout le monde. Battons nous pour que les tchadiens soient égaux. Dans cette transition, nous travaillons que pour les bonnes valeurs reviennent. Nous condamnons tous les actes de division. Revenons à des fondamentaux pour que notre pays retrouve sa place. Il faut arrêter de considérer les populations laborieuses comme des bêtes à traire ». Selon lui, sans la paix rien de durable ne pourra exister.

 

 

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Coopération : l’AFD appuie la lutte contre les inondations dans la ville de Moundou

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Passalé Kanabé Marcelin, a échangé ce mercredi 21 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *