Sciences : une semaine pour promouvoir les innovations africaines

La Semaine africaine des sciences (SAS) est officiellement lancée par la représentante de l’Institut africain des sciences mathématiques (AIMS), Mme Diane Divine Umuhire et le directeur de Lab et Innovation, ambassadeur de Next Einrtein Forum, Fadoul Hissein Abba ce mardi 24 janvier 2023 dans les locaux de Wenaklabs. Cette édition est célébrée du 24 au 28 janvier 2023.   

La Semaine africaine des sciences est un évènement annuel qui a pour but de promouvoir et de soutenir la communauté scientifique africaine et de mettre en valeur les efforts déployés pour accélérer le développement scientifique et technologique en Afrique. Diane Divine Umuhire, a souligné que l’AIMS a été créé en 2003 et à former plus de 2800 jeunes dans différents pays. Il compte 44 pays africains. Il donne aux scientifiques africains une chance pour leur contribution en connaissance scientifique et suscité l’intérêt du public pour les efforts scientifiques. L’évènement met beaucoup l’accent sur les femmes dans les sciences.

Pour l’ambassadeur, Fadoul Hissein, la SAS vise à inspirer les jeunes scientifiques et à encourager la collaboration entre les différentes parties prenantes de la communauté scientifique africaine. La SAS est organisée par l’Institut africain des sciences mathématiques en partenariat avec l’Organisation internationale de la francophonie. Cela se déroule simultanément dans trois pays à savoir Burkina Faso, le Niger et le Tchad.

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

Enseignement supérieur : le système au scanner

Le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement  supérieur, de la Recherche  scientifique et de l’Innovation, Tom …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *