CNT : Les conseillers donnent quitus à la mise en place d’une structure de lutte contre la Corruption

Les Conseillers nationaux, ont  examiné et adopté ce jeudi 16 novembre 2023, le projet de loi  portant ratification de l’Ordonnance n°007/PT/2023 du 1er  août 2023 portant création d’une Autorité  Indépendante de Lutte  contre  la Corruption au Palais de la Démocratie. Dr Haroun Kabadi, président du Conseil national de transition qui a  dirigé le débat.

Les parlementaires réunis en plénière dans le cadre  de la 2ème session ordinaire du jeudi 16 novembre 2023, ont adopté ce projet  par  145 voix pour, 02  contre et 03 abstentions. Selon le rapport de la Commission politique générale, Institutions, lois, Droits fondamentaux et Libertés,  la corruption sape les principaux efforts de l’Etat  et l’évolution de celle-ci  au Tchad, a  gagné le terrain sous toutes ses formes. Le Tchad s’est retrouvé dominé par l’impunité,  l’inégalité l’insécurité juridique, l’injustice sociale et la lourdeur administrative affectant négativement  le climat des affaires et décourageant les investisseurs qui, par leurs actions d’échange peuvent propulser l’économie du pays. Le rapport de marteler que « ce phénomène a pris grossièrement une  ampleur graduelle en ce sens  que son indice de perception dans le secteur public était de 81 points en 2022 sur l’échelle de perception de la Corruption allant de (0 à 100). Le Tchad détient un record élevé d’après les différents documents d’évaluation et cela inquiète les  autorités du pays qui travaillent inlassablement pour le bien être de la population », a  noté le rapport.

Le texte a été défendu par la  ministre  Secrétaire générale  du Gouvernement, Chargée de la Promotion du Bilinguisme dans l’Administration et des relations avec les Grandes institutions, Dr Ramatou Mahamat Houtouin qui dans sa réaction, a expliqué l’importance de ce projet de loi aux parlementaires que l’économie nationale durant les dernières décennies, est secouée par une forte convergence des facteurs socio-économiques  tant  endogènes qu’exogènes qui plongent le pays dans une criminalité financière et économique sans précédent. Ce projet permettra à notre pays d’être aguerri en matière de contrôle, a-t-elle conclu.

Ndomadji Ndodegue

 

 

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Fête du travail:Le ministre invite les travailleurs au sens de responsabilité

Travailleuses et travailleurs, A L’instar des autres pays du monde, le Tchad commémore le 1er …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *