Logone Occidental : « Avoir des radios qui parlent aux gens », ministre de la Communication

Le rapport de mission de suivi-évaluation des médias est présenté ce matin pour la province du Logone Occidental à Moundou en présence du ministre de la Communication Porte-parole du gouvernement, Aziz Mahamat Saleh et du gouverneur, Ibrahim Ibni Oumar Mahamat Saleh. Le ministre a adressé un message à l’endroit des journalistes tant du public que du privé.

La station provinciale de l’ONAMA du Logone Occidental diffuse 16 heures de temps par jour avec des synchronisations avec la maison mère. Elle diffuse ses programmes dans 6 langues et compte pour l’heure 11 émissions. Le rapport relève que cette station, l’une des plus anciennes, fonctionne avec des équipements amortis qu’il faut soit remplacés soit changés. Elle est par contre l’une des rares qui a une régie qui fait des recettes. La mission recommande entre autres, le renforcement en matériels de production, en recyclage du personnel, à la mise à disposition du budget.

 Le gouverneur de la province, Brahim Ibni Oumar Mahamat Saleh, a remercié le ministre pour cette nouvelles dynamique. Celle de venir s’enquérir des réalités  dans lesquelles, les journalistes travaillent. Le ministre de la Communication Porte-parole du gouvernement, Aziz Mahamat Saleh, a d’emblée situé que le gouvernement est prêt à accompagner les médias. Pour ce qui est du privé, il travaille pour que l’aide à la presse soit non seulement rehaussée mais équitable. Le ministre encourage les journalistes à sensibiliser pour la paix. Le chef de département suggère la diversification et la contradiction dans les programmes avec toujours à l’esprit de préserver la paix. Il soutient qu’il faut avoir « des radios qui parlent aux gens ».

Le ministre de la Communication a rencontré par la suite les journalistes des médias en marge de la restitution. Les doléances des journalistes du privé se trouvent principalement à deux niveaux. Il s’agit des difficultés d’accès à l’information et de la non implication des privés dans les activités officielles. A ces préoccupations, Aziz Mahamat Saleh dit qu’il faut corriger ces manquements. Il insiste sur le fait qu’il faut travailler pour une meilleure implication dans les projets et programmes.

À propos de Fale

Vérifier aussi

Droits des femmes : les communicatrices du Tchad plaident pour le respect des engagements en leur faveur

Les femmes du ministère de la Communication ont clôturé la Semaine nationale de la femme …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *