A LA UNE

Portrait : Qui est Mbang Nadji Bérangar le documentaliste de l’ATPE

Le documentaliste de l’Agence Tchadienne de Presse et d’Edition (ATPE) est un originaire de la province de la Tandjilé. Il est né en 1958 à Fort-Lamy, actuelle N’Djaména. Il intègre l’Agence tchadienne de presse (ATP) en septembre 1993 au service de tirage des journaux qui était le bulletin quotidien.

Fort de son talent, il est affecté au service de l’enregistrement des manuscrits de toutes les parutions mais ce système a changé et a cédé place à la Nouvelle technologie. Il est ensuite affecté au service de la Saisie avec un ordinateur alloué à son service. Il archive toutes les parutions dans son ordinateur. Ce documentaliste se verra même offrir l’opportunité d’archiver les journaux, ce qui lui a valu sa nomination à la tête du service de la Documentation en 2014.

Durant tout son parcours dans les différents services, Bérangar, comme l’appellent ses collègues, travaille avec amour, passion courage et abnégation. Bien qu’il n’ait pas suivi une formation adéquate dans le domaine, il maitrise son service. Car, l’envie et la volonté de travailler l’ont amené à maîtriser ses lourdes tâches et les exécuter avec beaucoup de passion. Il gère la documentation, avec calme, sérieux, attention et courage.

64 ans révolus, ce passionné de la presse, marié et père de 10 enfants et 17 petits enfants se sent heureux dans son service. Fils de Mbainda Mbaidedji et Lartosse Thérèse, Berangar est né dans une famille de  cinq enfants dont quatre garçons  et une fille d’où il est le benjamin de la famille. Il a suivi ses études primaires à l’Ecole Belle Vue de Moursal puis les études secondaires au lycée Felix Eboué. Il accorde une attention particulière  à son service, car pour lui, c’est la mémoire du pays dans laquelle l’on peut trouver tous  les journaux qui parlent des évènements du Tchad.

L’homme se targue même d’être celui-là qui a permis à la documentation de l’ATPE d’être connue par le public. La documentation a connu un franc succès lorsque le journal L’Info avait cessé de paraître. Car, c’est le seul service qui est resté fonctionnel pendant cette période de déboires. Mbang Nadji Bérangar est considéré comme assigné d’une mission, celle de démontrer que nul n’est infaillible.

Newingar Minguéngué Jacqueline

À propos de Henry Badoum

Vérifier aussi

إعلام: اتحاد وكالات الانباء الأفريقية يعقد جمعيته العمومية السادسة

انعقدت الجمعية العامة السادسة لاتحاد وكالات الأنباء الإفريقية خلال الفترة من السادس و السابع من …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *