A LA UNE

Province de la Tandjilé : « une station doit être égale à une autre », ministre de la Communication

La mission de restitution du rapport de suivi-évaluation des médias au Tchad, a livré le contenu de son constat pour la province de la Tandjilé, le mercredi 16 août 2023 à Kelo. C’est en présence du ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Aziz Mahamat Saleh et la gouverneur, Ildjima Abdraman.

La Tandjilé est l’une des provinces qui a deux stations provinciales de l’ONAMA. Celles de Laï, chef-lieu de la province et de Kelo. La situation de la station de Laï est particulière en termes de local, d’équipements et de personnel. Selon le rapport de la mission, Laï n’a pas pour l’instant de local à cause de l’arrêt de son chantier. Elle ne compte que deux agents. Il s’agit du chef de station et son preneur de vue. Par manque de structure d’accueil, ils travaillent à domicile. Ce que la mission a déploré. Le contexte ne permet pas à cette station de disposer des programmes locaux. Les recommandations sont, entre autres, la location d’un siège provisoire, le renforcement en personnel et en matériels. En plus en l’ONAMA, Laï compte trois radios privées.

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Aziz Mahamat Saleh, a martelé que la station de Laï est la plus lésée. Selon lui, une station doit être égale à une autre. Il a précisé que dans les provinces où il y a deux stations, c’est les stations dans les chefs lieu des provinces qui doivent être prioritaires. Le ministre a d’ailleurs informé que bientôt, la Radio diffusion nationale tchadienne (RNT) va émettre sur les 1 284 000 km² à partir de N’Djamena. Donc, les stations provinciales doivent s’adapter en produisant des contenus à 100 % locaux. Il a donné des instructions pour que rapidement, et dans un délai raisonnable, le chantier de construction du siège soit relancé. Mais en attendant, Aziz Mahamat Saleh demande en collaboration avec le gouverneur qu’un local provisoire soit trouvé pour permettre aux agents de travailler. Le ministre a réitéré le même message comme dans les autres provinces en ce qui concerne les médias privés.

Dans le cadre de la transition, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Aziz Mahamat Saleh a demandé à tous les acteurs au niveau déconcentrés de s’impliquer pour sa réussite. Il demande l’engagement des médias pour la vulgarisation du cahier de charge de la transition et le projet de constitution pour qu’au moment opportun, les citoyens puissent faire un choix judicieux et responsable.

 

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Médias : « la RNT doit couvrir tout le pays avec des programmes adaptés….»

Ce 13 février, est célébrée la Journée mondiale de la radio avec pour slogan de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *