Premier sommet africain sur le climat : L’Afrique est au rendez-vous

Le président Kenyan a ouvert lundi 4 septembre 2023 à Nairobi au Kenya un sommet historique sur le climat visant à faire de l’Afrique une puissance émergente en matière de croissance verte et solliciter une aide financière internationale pour relever les opportunités sans équivalent du continent. Le Tchad est représenté par son ministre de l’Environnement, de la Pêche et du Développement durable, Mahamat  Abdelkerim  Hanno.

Elle constitue une occasion opportune pour les décideurs politiques, les entreprises et la société civile de partager des solutions climatiques, pour des opportunités et de prendre des mesures concrètes afin d’atteindre les objectifs de l’Accord de Paris. Ce premier sommet africain sur le climat lance les quatre mois les plus chargés de l’année pour les négociations climatiques internationales, qui culmineront avec une bataille sur la fin des énergies fossiles à la COP28 à Dubaï de fin novembre à début décembre 2023.

L’Afrique subit davantage le poids du changement climatique, même si elle y contribue le moins, l’augmentation des sècheresses, les cyclones tropicaux intenses, les températures élevées et les inondations importantes ont affecté les vies et les moyens de substance sur l’ensemble du continent, limitant les capacités du continent à prévenir un développement durable.  « Nous devons voir dans la croissance verte non seulement un impératif climatique mais aussi une source d’opportunités économiques représentant des milliards de dollars que l’Afrique et le monde sont prêts à capitaliser », conclut, le président de la République du Kenya, William Ruto.

Florent Baïpou

À propos de ATPE

Vérifier aussi

Environnement : Le Tchad s’engage à restaurer 5 millions d’hectares de terres dégradées

Le secrétaire général du ministère en charge de l’Environnement, Oualbadet Nagomna a ouvert un atelier …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *